L’aphorisme N°7.

 » A paris, lorsque Dieu y plante une jolie femme, le diable, en réplique, y plante immédiatement un sot pour l’entretenir. « 

Jules Barbey d’Aurevilly (extrait de Les diaboliques)

Laisser un commentaire